Va ne crains pas !

Entête Journal Été 2018

L’Église comme famille

À l’ouverture du synode sur la foi, les jeunes et le discernement vocationnel le 3 octobre dernier, le pape François s’adresse aux jeunes en ces mots : « Cela vaut la peine de se sentir membre de l’Église, cela vaut la peine d’avoir l’Église comme mère, comme éducatrice, comme maison, comme famille, capable, malgré les faiblesses humaines et les difficultés, de faire briller et de transmettre le message indémodable du Christ. Cela vaut la peine de nager à contre-courant et de s’attacher à des valeurs supérieures : la famille, la fidélité, l’amour, la foi, le sacrifice, le service, la vie éternelle…vraiment cela vaut la peine, vraiment ce n’est pas du temps perdu! »

Cette conviction traverse tout le contenu de notre journal. Les Missionnaires de la tendresse vous partagent que ça vaut la peine d’être à l’écoute de la Parole de Dieu. Cela vaut la peine d’oser la fraternité et de choisir de servir le Christ tout l’été dans la mission des Camps Emmanuel et de l’Accueil Tibériade. Ils témoignent que ça vaut la peine de dire « oui » à l’appel de Dieu à la suite de Marie, sans crainte dans l’abandon confiant. Que ça vaut la peine de faire le don de son temps et de sa personne pour faire connaître et aimer le Christ, et participer à la transformation de son Église. Leurs témoignages sont éloquents !

Dans la section Une Parole de Dieu à contempler, c’est par le Cœur de Marie que nous accueillons la paix du Christ ressuscité qui nous fait don de son Esprit Saint et qui nous envoie en mission.

Dans bergerie internationale, des missionnaires poussés par l’Esprit Saint ont répondu « oui » pour voyager en Côte d’Ivoire et pour aller y déposer la semence du mouvement Les Brebis de Jésus. Voyez que ça vaut la peine de traverser l’océan et voyez les fruits de ce « oui » uni au Christ, Bon Berger.

Dans la section Vivons la Parole, l’abbé François Veilleux, aumônier du Mouvement réitère son désir d’aller à votre rencontre et Audrey-Anne Brunet vous informe d’un projet d’évangélisation sur l’Évangile de Jean 10.

Deux Brebis de Jésus chères à notre cœur, Audrey Gingras et Pierre-Luc Boily, ont uni leur destinée à celle du Christ au mois d’août dernier. Ils témoignent que ça vaut la peine de dire « oui » à l’amour, à la fidélité et au projet unique de Dieu sur eux.

Qu’ils soient bénis !

Pour les bergers adorateurs qui souhaitent poursuivre l’approfondissement de la Parole de Dieu dans leurs groupes et leurs communautés, une heure d’adoration vous est proposée en page volante.

Viens Jésus, Tendresse pour la terre !

Isabelle Pelletier, Brebis de Jésus

Intentions de prières 

Prions pour les 267 pères synodaux et 34 jeunes du monde entier qui participent au synode. Demandons qu’ils soient attentifs les uns aux autres pour discerner ensemble ce que le Seigneur demande à son Église;

Demandons pour Sœur Jocelyne Huot, qui a dit « oui » pour un deuxième mandat comme supérieure générale des Sœurs de Saint-François-d’Assise, la grâce d’avancer en eau profonde avec Jésus dans la puissance de son Esprit Saint vers la pleine réalisation du projet de Dieu sur chacune d’elles;

Prions pour le nouveau groupe d’Agnelets de Jésus à Beauport afin que s’enracine dans le cœur des petits et de leurs parents la certitude d’être connus et aimés du Christ, Bon Berger.

Télécharger l’intégral (PDF)
Télécharger l’heure d’adoration (PDF)
2018-11-09T09:40:38+00:00

Laisser un commentaire